Molecular imaging & imaging-guided therapy

Qu’est-ce que le DHU-Imaging ?

Directeur : Eric GUEDJ (AMU/APHM, INT, CERIMED), Directeurs adjoints : Stefan ENOCH (CNRS, Institut Fresnel) & Alexis JACQUIER (AMU/APHM, CRMBM-CEMEREM), Chef de projet : Cécile LAVOUTE

Le projet « Imagerie moléculaire et thérapie guidée par imagerie » (DHU-Imaging) allie la recherche en imagerie moléculaire à l’imagerie interventionnelle et regroupe l’ensemble des plateformes et modalités d’imagerie du site d’Aix-Marseille afin de favoriser les interactions diagnostiques et thérapeutiques au bénéfice des patients.

En effet, au cours des dernières années, la prise en charge des patients a grandement été modifiée grâce au développement de diagnostic plus précis et précoce des maladies qui sont autrement incurables ou difficiles à traiter à un stade tardif, et également grâce à l'évaluation précoce et précise post-thérapeutique. Plus récemment, des modèles médicaux ont évolué vers le concept de médecine personnalisée, proposant la personnalisation des soins pour chaque patient avec des approches adaptées en fonction de la signature moléculaire de la maladie. D'autre part, les interactions diagnostiques et thérapeutiques (Théranostique) sont principalement motivées par les progrès de la science et de la technologie en imagerie biomédicale, et la thérapie guidée par imagerie assume également un rôle central dans de nombreuses innovations médicales avec des procédures d'interventions peu invasives.

C’est dans ce contexte que le projet DHU-Imaging combine les points forts de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille (APHM), les départements d'imagerie, pharmacie et d’anatomo-pathologie, en collaboration avec des partenaires académiques et industriels, afin de promouvoir l'innovation méthodologique, le transfert et les applications chez l’homme et l’animal de imagerie moléculaire et de thérapie guidée par imagerie, et la recherche clinique en partenariat fermé avec plusieurs services médicaux.

En d’autres termes, l’ambition du DHU-Imaging est de réussir à déposer des agents de diagnostic et de thérapeutique (application de théranostique) sur une cible biologique soit en utilisant des traceurs vectorisés marqués par des isotopes soit en utilisant des procédures interventionnelles percutanées ou endovasculaires. Dans ce contexte de médecine personnalisée, des approches théranostiques basées sur la signature moléculaire de la maladie et des lésions, seront mises en œuvre principalement en oncologie et neurosciences cliniques. Le projet du DHU-Imaging intègre également l’identification de biomarqueurs (de diagnostique et d’évaluation de la réponse précoce post-traitement), la caractérisation d’approches de vectorisation par des nanoparticules ou par procédures d’interventions guidées par imagerie. Le développement d’approches multimodales innovantes associé à des interactions synergiques entre les médecins et les radiologues nucléaires, du diagnostic au traitement, devraient permettre d’aboutir à un bénéfice notable pour la prise en charge des patients principalement dans le contexte de maladies oncologiques, neurologiques et vasculaires.

Partners